Cette bande-annonce des Diaboliques avait compris ce que ses petites soeurs actuelles ont oublié. Elle n'essaie pas de raconter une histoire, elle se contente d'installer une atmosphère, de laisser entrevoir le soupçon, les fausses pistes. Des scènes anodines ont l'air cruciales, des plans essentiels sont sortis de leur contexte. Certes, on sourit en coin au début à cause de le voix-off, mais pour le reste, elle est parfaite, à susciter le mystère tout en préservant le désir. Comme au début de toutes les grandes histoires.

Tag(s) : #Brèves cinéma, #Blog
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :