While we're young m'a beaucoup plus touché que Frances Ha, qui apparaissait pour moi comme une sorte de Girls en moins original et moins sincère. Mais ici, Noah Baumbach parle beaucoup de lui. Une amertume indéniable irrigue le film, juste tempérée par deux hymnes à la vie : le visage de Ben Stiller, sculpté pour le contetemps burlesque ; et cette extraordinaire digression sur fond de Hit'Em up, de 2pac & The Outlawz. Le morceau (haineux et menaçant de bout en bout) est exploité en quasi-intégralité, comme signe de la jeunesse retrouvée de Ben & Naomi qui sautent, dansent, chantent et transpirent. Il ne s'éteint qu'à l'outro et ça m'a laissé le temps d'avoir une pensée pour Fatal Hussein, interprète du morceau avec 2pac. Il est décédé dans un accident de voiture, une semaine avant la sortie du film en France. Je n'ai pas encore décidé s'il fallait trouver une valeur symbolique à tout ça mais, 2pac est mort ; Khadafi (autre rappeur du groupe) est mort ; Fatal Hussein est mort ; Biggie (qu'ils insultent copieusement) est mort aussi. Pourtant, le morceau existe encore et la scène, par son énergie innocente & naïve, lui fait paradoxalement honneur. Et, tout le long pendant que Naomi Watts sautait et suait, j'étais, dans mon coin, très ému.

Tag(s) : #Blog