La postérité des metteurs en scène de théâtre est toujours compliquée à appréhender : que reste-t-il de leur travail, une fois que le spectacle est achevé ? Le texte pourra revivre sous d'autres formes (et avec d'autres metteurs en scène), mais leur création scénique s'efface forcément, à la fois précieuse et éphémère. Jean-Marie Serreau, découvreur de théâtres de Alexandre Hilaire est d'autant plus utile : il s'attache à faire découvrir l'oeuvre essentielle de cet électron libre des années années 50 à 70, entre la recherche de formes nouvelles et la collaboration avec Aimé Césaire ou Kateb Yacine. J'ai eu beaucoup de plaisir à collaborer à l'écriture du film et je vous conseille vivement de vous rendre au Centre des Arts d'Enghien, le mardi 10 novembre pour la première projection publique, qui aura lieu en présence de Michael Lonsdale et Coline Serreau.

Tag(s) : #Actualités projets