Crée en 1998, lehiphop.com a été un des premiers webzines consacrés au rap en France. Très vite, au-delà des chroniques & interviews, le site s’est transformé, via son forum, en plate-forme communautaire. A l’époque où traîner sur Internet était un signe évident d’aliénation sociale, lehiphop.com était le principal refuge de ceux qui voulaient refaire le rap, critiquer un disque ou insulter un artiste. Enfin, je ne peux pas parler de cette époque directement, puisque pendant ce temps, moi, j’allais sur les chats de Skyrock pour parler d’Assassin avec des mecs qui me soutenaient que le rap avait été inventé par les Arabes.

Plus tard, sous l’impulsion des plus motivés, le site s’est mis à organiser des sessions freestyles, des concerts… La force du hiphop.com, c’était ça : d’être à la fois un site communautaire, un webzine et une structure de promotion. Là a peut-être aussi été sa faiblesse : celle de ne pas clairement choisir sa voie. Du coup, son sort a été celui de tous les pionniers : celui de se faire petit à petit dépasser. Le web 2.0 est arrivé et des sites qui mettaient moins de temps à encoder une vidéo sont devenus leaders à leur tour. 

Depuis quelques jours, c’est officiel : le site est fermé ; clôture annoncée et expliquée par un
joli texte de Tets, son co-fondateur. Pas de regret, pas d’excuses, juste la satisfaction du travail accompli. Personnellement, ça me fait quelque chose car même si j’y ai participé sur le tard, et pas très longtemps (2004-2005 principalement), j’ai quand même pu écrire là-bas mes premiers articles sur le rap et m’y éclater en réalisant avec mon pote le Soldat Inconnu des revues de presse qui font partie de mes meilleurs souvenirs d’écriture à ce jour. Alors, même si j’étais loin de me reconnaître dans tout le contenu publié par le site, je conserve à son égard un souvenir attaché et reconnaissant.
 Bref, voilà, c’est fini. Maintenant, quand on parlera entre nous du site, on fera référence à une partie close de notre jeunesse révolue. Et je crois que finalement, dans tout ça, c’est peut-être ça le plus dur... Reste in peace.

Tag(s) : #Un peu de rap
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :