def-9.jpg

 

"Certains jours, je me réveille et je me dis que tout va bien, que j’ai une grande maison, une belle voiture et plein d’argent à la banque. Mais d’autres jours, je déteste tout simplement la personne que je suis devenue".

Deshaun "Proof" Holton (1973-2006) 

 

La discographie solo de Proof (meilleur ami & acolyte scénique d’Eminem) ne manquait pas d’intérêt. Mélanges de confidences nihilistes, d’arrogance rieuse et de déclarations de guerre, ses textes paraissaient toujours sincères malgré leurs excès. Mieux, ils traduisaient parfaitement la confusion de son identité. Proof était presque célèbre mais pas tout à fait. Faire-valoir, mais bien plus que ça. Proof est mort lors d’une fusillade dans un club de Detroit. Les circonstances sont troubles mais la fin est claire : Proof s’est embrouillé avec un type, il a sorti son arme, son interlocuteur aussi, le videur s’en est mêlé et Proof a fini avec trois balles dans le crâne (l’interlocuteur aussi). C’était le 11 avril 2006. Ses disques (Promatic, I Miss The Hip Hop Shop, Searching For Jerry Garcia, Grown Man Shit, Electric Coolaid EP) sont toujours disponibles. Allez les écouter.

 PS : Un portrait plus conséquent du personnage, écrit peu après sa mort...

Tag(s) : #Un peu de rap