Hier, au cinéma Le Balzac, c’était la projection de Charlie se marie, charmant film de Mathilde Bayle, avec qui j’avais co-écrit un petit court métrage, moins abouti mais un peu charmant quand même.

Je n’étais pas le seul de Portes Ouvertes à être venu puisque il y avait aussi
dans le public une partie des acteurs, dont Antoine Carillon, qui joue le rôle du curé dans Charlie se marie.
Dans le charmant Charlie donc, Mathilde rend à nouveau la fantaisie vraisemblable. Ici, à l’époque du muet, un pianiste de cinéma s’apprête à accompagner le film comique Charlie se marie. Le problème, c’est qu’il vient de se faire larguer et qu’il n’a pas l’âme à jouer des bluettes. Histoire d’embêter le monde, il pianote une mélodie bonne à flinguer le moral des personnages du film dans le film, à savoir : le fameux Charlie, sa fiancée et le curé. Vous suivez ?
Je ne vais pas tout raconter mais le curé joue bien aux cartes et Joël Chalude est bluffant par ses airs de Charlot dans la force de l’âge. D’ailleurs, j’aurais bien implanté plus tôt dans le film son tempo comique parfait, mais l’ensemble fonctionne quand même plutôt bien. Je ne sais pas si d’autres projections sont prévues pour l’instant mais le film le mérite. Passez le message à votre voisin.

Mise à jour du 16/08 : Vous pouvez désormais regarder le film sur le site
www.nanafilms.org.

Tag(s) : #Brèves cinéma