De tous les magazines qui touchent à l’écriture, Write Now a longtemps été mon préféré, notamment pour ses entretiens longue durée avec des scénaristes de comics, de série télé ou de films d’animation. Loin d'y donner des conseils bétas et passe-partout pour "percer" (expression ne voulant officiellement rien dire) ou "se faire des contacts" (la grande maladie du 21ème siècle), les auteurs se contentaient de faire part de leur parcours tortueux. Au lecteur ensuite de dresser ses propres conclusions. Et si celui-ci était malin, il en ressortait avec une façon toute neuve de gérer ses périodes fastes, les moments plus calmes, les étiquettes collées sur son front ou encore cette saleté d’inspiration qui va et vient alors que les délais, eux, ne bougent pas. Autant d’infos qui faisaient de Write Now une lecture indispensable.

Enfin, c’était surtout le cas au début. Car question inspiration, Write Now n’a justement pas bien géré ses ressources et a presque tout dit dans une dizaine de numéros. Depuis, ils meublent en parlant de Star Trek. Mais ne soyons pas mesquins. Le mag a restauré son honneur avec son dernier numéro, véritable autel dressé à Stan Lee, co-créateur de Marvel Comics et l’un des deux ou trois meilleurs dialoguistes au monde (je me sens hyperbolique ce matin). En 80 pages, Write Now décortique tout : son sens du dialogue, ses relations avec ses dessinateurs, ses talents méconnus de chroniqueur ou son expérience de responsable éditorial et de mentor d’une légion d’artistes. Ils font aussi le point sur ses différents films, BD et shows télé en développement. Pour faire simple, à 85 ans, Stan Lee a plus de projets en cours que nous ne pourrons en accomplir dans nos tristes vies d’être médiocres et anecdotiques.

Bref, ce magazine passionnera sûrement tous les gens pour qui Stan Lee a longtemps été une sorte d’oncle lointain, qu’ils ne connaissaient pas mais dont ils entendaient souvent parler. Write Now nous montre que cet homme, loin d’être un fumiste ou un m’as-tu-vu s’incrustant au casting de tous les films Marvel comme le disent certains (bande de haineux), était un visionnaire qui a forgé sa légende au quotidien. Désolé pour le lyrisme mais j’avais besoin de le dire quelque part. Voilà qui est chose faite.
Le site presque officiel de Stan Lee

Tag(s) : #Blog
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :