J'ai récemment écrit un texte pour la présentation de Besoin de révolution de Médine. C'est le teaser de Arabian Panthers et un rouleau compresseur de 3 minutes 26 qui se conclut par une dédicace flottante et vertigineuse au grand Flavor Flav de Public Enemy. D’ailleurs, pour jouer le consultant à qui personne ne demande son avis, j’aurais bien terminé le morceau par un long "Yeaaaah Boy" samplé qui aurait été du plus bel effet dans les dernières secondes. Qu'en pensez-vous ?

Mise à jour du 20/10 : Le clip du morceau est visible ici.

Tag(s) : #Un peu de rap