Je l'espère :

"S'il y a une chose dont je souffre dans le cinéma français, c'est le 'cinéaste auteur'. A l'origine du projet, présent pendant l'écriture, le tournage, le montage. L'omniprésence, l'omnipotence de l'auteur. Quand on filme, l'idée est quand même de produire quelque chose d'une virginité, d'une innocence. Quand on est à la tête du processus depuis le début, il devient difficile de dire : 'Ah ! Quelle surprise, ce que je suis en train de faire!'"
Jacques Audiard (Technikart 134)
Tag(s) : #Brèves cinéma