Autant vous l’avouer, ça ne va pas fort en ce moment. J’ai l’impression que le meilleur de mon existence est derrière moi, la moindre douleur dans mon corps m’annonce une mort imminente, la sécurité sociale ne me rembourse plus mes visites chez le médecin et le simple fait de devoir écrire cette chronique me paraît aussi logique et naturel que de me mettre à… faire le poirier. D’ailleurs, si je me permets de vous en parler, c’est que ces temps-ci, les confessions sont à la mode…


A suivre dans "Enfant du Rap : Homonymie & Dépression en 5916 signes" dans Last-Mag 19 : lire ce numéro.

Tag(s) : #Un peu de rap