Vous êtes peut-être au courant : l’écrivain Jean-Philippe Toussaint a lancé son site internet récemment. L’originalité, c’est qu’il ne s’agit pas d’un blog ou d’une fenêtre promotionnelle mais bien d’une sorte de Bible : un amas de documents, vidéos, censés documenter la création de ces romans, sans autre commentaire que les archives elles-mêmes. Pour le dernier, La Vérité Sur Marie, il a même mis en ligne TOUTES les étapes du roman, du premier canevas à la dernière version. Tout ça me fascine : pourquoi se décider à exposer toute la face cachée de son œuvre sur Internet ? En rendant publics ses brouillons, est-ce qu’il ne risque pas de noyer son œuvre achevée, sous une avalanche de moutures ? Combien de lecteurs vont s’amuser à télécharger les 48 variantes et à faire un tableau comparatif sur Excel ? Et si c’est pour écrire sans rien cacher à son public, à quoi bon passer encore par l’objet final, le livre ?
Le pire dans tout ça, c’est que j'aimerais bien lire La Vérité sur Marie. Je vous laisse commencer et me conseiller la meilleure version.
Tag(s) : #Blog
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :