LAISSEZ-PASSER.jpg

 

Hasard du calendrier, Ciné Cinéma Famiz diffuse Laissez-Passer la semaine prochaine. Le film fait le pari de suivre en parallèle deux personnages qui ne se croisent jamais : le scénariste Jean Aurenche (tiens, tiens) et l’assistant-réalisateur Jean Devaivre. En 1943, tous deux continuent à faire leur métier, malgré la guerre. Et tous deux sont approchés pour rejoindre la Continentale, le studio fondé par l’Occupant. Pourtant, malgré des sentiments similaires, chacun réagit à sa façon. A travers la personnalité d’Aurenche (moins actif, plus torturé, donc plus intéressant), le film pose une drôle de question : faire des films en temps de guerre, ça sert à quoi ? A noter qu’un documentaire (paraît-il très bon), vient d’être fait par Serge Korber sur le même thème et que je ne désespère pas de le voir. En attendant, Laissez-Passer (de Bertrand Tavernier, co-écrit par Jean Cosmos), passe le 15/4 à 20h40.

Tag(s) : #Brèves cinéma