mon chien

Bonne surprise : le roman doux-amer de John Fante a été adapté au théâtre par Pierre Delavène et le comédien Bruno Conan. Pour ceux qui l’ignorent, Mon Chien Stupide raconte l’arrivée d’un gros chien, un Akita, dans la vie de Fante, au moment même ou ses enfants quittent le foyer familial. Cynique, revenu de tout, se rabaissant sans cesse, Fante y fait l’inventaire d’une existence gâchée, symbolisée par ce gros chien qui veut violer les voisins. Au moment où il écrit ce roman, il n’a pas encore entamé Les Compagnons de la Grappe, son dernier grand livre. Moins ambitieux, Mon Chien Stupide est quand même attachant. Jouant tous les rôles dans un monologue qui ne lâche pas le texte original d’une semelle, Bruno Conan séduit par son application à mettre en valeur le travail de Fante. Cela donne un spectacle humain et intimiste qui ne manque pas de charme. C’est jusqu’au 17 février à l’Auguste Théâtre, tous les vendredis à 19 heures.

Tag(s) : #Blog