C'est un beau documentaire. Brutalement honnête même, pour un film en supplément d'un album de Kery qu'on aurait pu croire platement promotionnel. A plusieurs reprises, le malaise de ces changements de personnalités, le regard sceptique de ses amis est assumé, creusé. C'est peut-être un peu long mais il fallait en passer par là pour que le film génère sa propre histoire et laisse le temps à chaque époque d'exister à part égale. Au-delà de Kery, c'est presque un film sur le parcours d'un Homme et ce qu'il reste de chaque étape de son évolution. A ce titre, sans que ce soit appuyé, toutes les interventions de Mehdi sont extrêmement émouvantes. C'est beau que deux ... garçons (ils se sont rencontrés à 12 ans quand même) soient restés liés si longtemps.Peut-être que j'écrirai quelque chose dessus un jour où j'aurai le temps ; peut-être que je me contenterai de le regarder une troisième fois.

Tag(s) : #Un peu de rap