37004 408344670941 717375941 5026767 592174 n

Le statu quo, la gestion d’un temps étiré à l’infini, une question éternellement en suspens … j’aurais aimé écrire des comics strips. Pas tant des histoires d’aventures que des strip intimistes ou comiques reposant sur un procédé tout simple et les variations autour d’un même thème. A l’image de Peanuts (Charlie Brown shootera-t-il enfin dans le ballon), le scénariste de télévision Cédric Perrin a lancé Martin la quitte autour de cette question centrale : la rupture sans cesse repoussée de Martin, un horizon qui ne cesse de s’éloigner à chaque strip. La dilatation de cette journée sans fin fonctionnerait beaucoup mieux sur un mode quotidien mais je ne vais pas bouder mon plaisir. Les dialogues sont vivants, le mélange des genres donne une autre dimension au point de départ et le style de l’illustratrice, Jeanne-Marie Besse permet de confronter le meilleur des mondes : semi-réaliste la plupart du temps, l’illustratrice se permet quelques outrances juste quand il faut. La lecture est BEAUCOUP plus agréable quand on enchaîne les épisodes à la suite, mais jetez-y un œil de temps en temps.

Martin la quitte

Tag(s) : #Blog