Bon article sur Oxmo Puccino dans le Télé Obs de cette semaine. Pas forcément bon dans le sens de "extrêmement enthousiaste" mais pertinent et avisé. Loin de l'encenser au point d'en faire "le rappeur parfait pour les gens qui n'aiment pas la violence dégueulasse du rap", l'auteur de l'article (je mettrais son nom quand je l'aurais sous les yeux) respecte Oxmo Puccino au point de connaître son passé et d'avoir des petites réserves sur le dernier album. Ca y parle de l'ambiance polar de Série B d'Opéra Puccino, ça avoue que la plume d'Oxmo n'est pas toujours à la hauteur de ses ambitions mais malgré toutes ses réserves, Oxmo y est vraiment considéré comme un MUSICIEN, qui abuse des mélodies à base de guitare, certes, mais un musicien à part entière quand même. Ca m'a paru assez rare pour me donner envie de le signaler.
 
Mais ce n'est pas pour ça que je postais. Jusqu'au 20 décembre, Oxmo a droit à une carte blanche de très bon goût au MK2 Quai de Seine, tous les week-ends. La programmation est variée et pleine d'ouverture d'esprit :
- Le Diable Boiteux de Sacha Guitry
- Lord Of War d'Andrew Niccol
- 2h00 moins le quart avant Jésus Christ de Jean Yanne.
- Sur mes Lèvres de Jacques Audiard
- L'Emmerdeur d'Edouard Molinaro
- La Mort Aux Trousses d'Alfred Hitchcock
- Les Galettes de Pont-Avent de Joseph Seria.
- Et enfin, Hôtel du Nord, de Marcel Carné dialogué par Henri Jeanson d'après un scénario de ... Jean Aurenche. 
La programmation de ce week-end

Et pour ceux que ça intéresse, Oxmo explique ses choix de directeur de salle intérimaire dans le Trois Couleurs de novembre (je dois avouer que son enthousiasme sans limites pour La Mort aux Trousses m'a surpris).
Tag(s) : #Brèves cinéma
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :