Pride4.jpg

 

Brian K. Vaughan transforme un fait divers en conte philosophique. Pendant la campagne d’Irak américaine de 2003, quatre lions se sont échappés du zoo municipal. Vaughan raconte leur périple dans une ville dévastée qu’ils n’ont jamais vue autrement. On retrouve les grands thèmes de Y Le Dernier Homme et cette question : quel sens donner à la vie quand flotte dans l’air un parfum d’apocalypse ?  Les lions de Bagdad n’ont pas trop le temps de se la poser mais il reste ces jolies pages dans lesquelles on débat d’instinct maternel, du prix de la loyauté envers son tyran et d’autres sujets qui feraient merveille au Bac de philosophie. Je pars d’emblée écrire à l’Education Nationale pour que Pride Of Baghdad soit inscrit au programme des lycées. Sujet de dissertation : "Pourquoi la liberté peut-elle effrayer ?"

Tag(s) : #Vrac