1290019943.jpg

Le blog de Jason Aaron (scénariste de Scalped chez Vertigo et nouvel homme à tout faire de Marvel à ce que j’ai  compris) est salutaire parce qu’il aborde l’écriture par ses aspects les plus prosaïques. Peut-être ses billets manquent-ils de hauteur de vue mais ils rappellent au moins cette vérité toute simple : l’écriture au quotidien, c’est beaucoup plus une question d’organisation que d’inspiration. Et à tous ceux qui souhaitent réussir, il murmure ce conseil dans le creux leur oreille : "Don't suck" (merci de faire suivre ce lien à tous vos proches suspects d'ambitions artistiques). Parmi ses conseils pratiques, vous trouverez la réponse aux questions suivantes : comment trouver le temps d’écrire quand on eu l’idée saugrenue de concevoir un être humain ? Comment éviter de devenir obèse lorsqu’on n’effectue que huit pas par jour, de son lit à son ordinateur ? Comment réagir quand on se rend compte que ce qu'on écrit est tout simplement mauvais ? Dans un billet, il parle du luxe d’avoir un vrai espace de travail et recueille les témoignages de six ou sept créateurs. Et celui qui s’en sort le mieux est Jeff Parker (scénariste de Hulk) qui a non seulement un bureau mais aussi une horde de stagiaires à sa merci. Moralité : on peut dire qu’on a vraiment réussi sa vie une fois qu’on commence exploiter des gens. Sinon, vous savez le plus drôle ? Je crois n’avoir jamais lu d'histoire écrite par Jason Aaaron.

 

PS : Pour mes amis lecteurs de comics, un billet  très intéressant sur ce cataclysme culturel : la décision de DC Comics de raccourcir tous leurs comics de deux pages (de 22 à 20).

Tag(s) : #Blog