il-est-minuit.jpg

Demain, Arte diffuse diffuse le très beau documentaire d'Yves Jeuland consacré aux cabarets de la rive gauche. Projeté à la SCAM, lors des Assises de l'audiovisuel, le film m'avait déjà beaucoup plu par son ambition (totalement atteinte) de fresque intimiste, dessinant toute une foule de trajectoires individuelles à travers un mouvement collectif. En 90 minutes, l'euphorie de la Libération et l'âge des possibles laissent place à la la mélancolie des ambitions gâchées, à la lassitude d'une Bohème qui s'éternise, et, pour certains artistes, à des regrets pudiquement exprimés. Tout compte fait, le film se révèle se révèle à l'image des témoignages d'Henri Gougaud (consultant sur le documentaire). Le chanteur y parle sans aucune amertume : il a trouvé la fête belle et s'est éclipsé juste avant de commencer à la trouver longue. On devrait toujours faire comme ça.

Diffusion le mardi 25 décembre à 20h45 sur Arte

Tag(s) : #Brèves cinéma, #Blog
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :